Alès Cévennes en CTLS

        Après deux semaines passées à annuler les vols pour cause de mauvaise météo, ce dimanche 22 janvier au matin, on tente notre chance. Le temps est mi figue mi raison, mais si on attend le grand beau, on va encore voler virtuellement sous FSX.   Avec Laurent, on se retrouve donc à neuf heures du matin, avec un temps très brumeux, humide et pour couronner le tout extrêmement glacial. Nous arrivons les premiers au club, comme on pouvait se douter. Le vent renforcé et la pluie qui va avec sont annoncés pour la fin de la matinée sur la région Provençale, on va donc ne pas trop tarder pour préparer la machine.

 

       Aujourd’hui, nous volons sur CTLS, et avons décidé de nous rendre à Alès, petit aérodrome situé à un vingtaine de minutes de vol d’Avignon, Nous avons suffisamment d’essence dans les ailes, le niveau d’huile est presque trop élevé, le pilote précédent ayant eu la main un peu lourde. Laurent termine la prévol extérieure, et c’est par là que commence la vidéo du jour … Laurent fait la branche aller, ainsi il pourra compléter mes connaissances sur la machine qu’ il pilote depuis bien longtemps. De plus, je pourrais filmer tranquillement de mon côté, A ce sujet, j’ai positionné ma caméra type GoPro à l’arrière de la cellule sur une des deux fixations montées à demeure, connectée sur la radio de bord. Encore quelques peaufinages pour les prochains vols, car j’ai quelques craquements dus à un faux contact dans la fiche de mon raccord. A la main, je conserve mon camescope qui m’accompagne depuis des années sur mes vols.
 

       Décollage piste 17, avec une légère composante du sud, nous filons vers la sortie de la CTR matérialisée par le point Whisky, confluant de la Durance sur le Rhône. Le temps est brumeux, avec deux couches suffisamment espacées qui nous laissent toute latitude pour voler en sécurité et en condition VMC.  Le vol est calme est direct avec un passage travers pont du Gard, travers de la ville de Uzès, pour une arrivée verticale terrain de Alès. Intégration pour une vent arrière piste 01, le tout filmé en multi vues (voir film en fin d’article). Escale d’une petite demi heure, discussion avec un pilote de l’aéro-club local, et nous voilà de retour à la machine. Je prends place aux commandes pour le vol retour. Cette machine est un véritable régal, une vision de l’extérieur extra, une très bonne réactivité au manche, et une avionique embarquée plus que complète.


       Comme à l’aller bien sûr, nous arrivons à Avignon en auto-information. Pas de contrôleur, mais pas d’ATIS. Pensant au STAP qui est actif la nuit, je donne trois coups d’alternat, et voilà le Système de Transmission Automatique de Paramètres qui se met en branle (écoutez sur la vidéo) , mais en même temps, le PCL (Pilot Controlled Lighting) aussi activé nous illumine du coup la piste lors de la finale en piste 35. Avec ce temps crapoteux, l’éclairage de piste et les deux Strobes en entrée sont appréciés. Atterrissage plutôt en douceur, mais avec un léger vent de travers qui me fait d’ailleurs finir le roulage entre le bord gauche et la ligne médiane de la piste.

 

 


 

       Un vol court dans sa durée mais beaucoup apprécié dans cette période peu propice à faire des longs vols, tant la météo hivernale est contrariante.  Si la météo le veut bien, retour au Cessna 172 le weekend prochain ...